Association Sportive Chantepie (ASC) Aïkido / Complexe des Deux Ruisseaux - 35135 Chantepie

TENUE & ARMES

La tenue de l’aïkidoka se compose du keikogi (souvent appelé à tort « kimono »), d’un obi, d’une paire de zori et, pour les étudiants avancés, du hakama.

Keïkogi

Le Keïkogi désigne un ensemble blanc composé d’un pantalon et d’une veste en coton, dont les pans sont croisés l’un sur l’autre et serrés par une ceinture (obi). Dans la pratique de l’aïkido, cet ensemble est aussi appelé « aïkidogi ».

 

Obi

Le Obi est une ceinture en ruban de tissu serrée par un nœud, et servant à fermer les vêtements japonais (kimono) ou tenues d’entraînement.

La manière traditionnelle de nouer le obi est tout un art.

Zori

On appelle Zori une paire de sandales japonaises utilisées pour se déplacer entre le vestiaire et le tatami. 

L’usage des zori permet ainsi de conserver le tatami dans un état d’hygiène correct.

Hakama

Vêtement traditionnel de la noblesse du japon féodal, le Hakama est une jupe-culotte de cavalerie jadis portée par les samouraïs. En aïkido, il est généralement de couleur noire ou bleue.

L’étude des armes dans la pratique de l’aïkido, à savoir le ken, le jo et le tanto, a un intérêt éducatif permettant de développer la notion d’espace-temps entre les partenaires (maaï) et le contrôle de la posture (shisei).

Ken

Le Ken ou bokken est une réplique en bois de chêne du katana, le sabre du samouraï

Jo

Le Jo  est un bâton en bois d’une longueur d’environ 1m 28, dont le maniement est similaire à celui d’une lance

Tanto

On appelle Tanto une réplique en bois de la dague du même nom

Note : la pratique du ken en aïkido se nomme aïkiken, et celle du jo : aïkijo

Fermer le menu